Astuces pour booster l’autonomie en Hiver

Tesla en hiver

L’hiver est une période compliquée pour les Voitures Electriques qui voient leur autonomie réduite avec la baisse des températures. Voici comment obtenir la meilleure autonomie et les meilleures performances de votre véhicule électrique lorsque les températures chutent.

L’expérience démontre que l’autonomie des Véhicules Electriques chute de 20 à 30% l’hiver, en fonction des conditions climatiques. Voyons donc comment on peut limiter cette perte d’autonomie.

Faites dormir la voiture dans le garage

Idéalement chauffé autour de 10°C, le garage est le meilleur moyen pour que la voiture et la batteries ne se refroidissent pas trop. La batterie conservera mieux sa charge, atteindra plus vite sa température de fonctionnement. Même chose pour l’habitacle qui demandera moins d’énergie pour se réchauffer que si la voiture stationne en extérieur avec des températures plus froides, voire négatives. Même un garage non chauffé sera plus bénéfique qu’un stationnement extérieur.

Planifiez votre départ

La planification du départ vous donne le temps nécessaire pour préconditionner votre voiture électrique. Le pré-conditionnement permettra à la batterie de se mettre à température de fonctionnement et à la pompe à chaleur de chauffer l’habitacle à la température attendue. Ainsi, les premiers kilomètres ne seront plus aussi énergivores que si l’on partait à température froide.

Planifiez vos charges

Ne restez pas sur un « fond de batterie » si la météo annonce du froid et maintenez un bon niveau de charge permanent, par exemple en rechargeant de nuit si vous en avez la possibilité.

Utilisez le mode Eco

Le mode Eco sert à maximiser l’autonomie de la batterie dans les situation un peu tendues. En mode Eco, certaines fonctions de votre voiture reçoivent moins de puissance. Par exemple, la puissance d’accélération peut être réduite. Autre axe d’économie : les sièges chauffants consomment moins d’énergie que le système de chauffage.

Démarrez lentement

Les tout premiers kilomètres sont les plus énergivores, le temps que la batterie et tous les éléments du véhicule atteignent leur température nominale. A ce moment, la consommation d’une voiture électrique peut s’envoler au delà de 40 ou 50 kWh/100. Donc pied léger sur les premiers kilomètres …

Réservez vos bornes de recharge publiques

Les bornes de recharge publiques peuvent être extrêmement encombrées pendant l’hiver. Donc pour ne pas se retrouver bloqué à devoir attendre la disponibilité d’une borne en cas de besoin de charge, prévoyez votre recharge en réservant un créneau

Adoptez une conduite souple

Si vous accélérez lentement, freinez lentement, abaissez votre vitesse en cote, anticipez les feux rouges et ralentissez, cela aidera à maximiser l’utilisation du freinage régénératif qui ré-injecte de l’énergie dans la batterie au lieu de la gaspiller avec des freins mécaniques.

En mettant en oeuvre ces quelques conseils simples, vous limiterez au maximum la baisse d’autonomie hivernale !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.