Le géant des hydrocarbures va déployer des bornes de recharge rapides DC de 175 kW qui permettront de répondre à la demande de recharge sur les longues distance. Des bornes de 50 kW seront aussi disponibles.


Total prévoir ainsi d’équiper jusqu’à 200 stations-services françaises d’ici 2023, avec des points de passage à 60 stations d’ici fin 2021 et 110 fin 2022. Ces bornes rapides seront installées dans les stations-services de la marque implantées le long des autoroutes et des voies rapides françaises. À cela viendront s’ajouter 100 stations en zone urbaine, sous forme de hub de recharge, à l’image de sa station 100 % électrique déjà installée au cœur du quartier de La Défense.

TotalEnergies a également annoncé vouloir se positionner sur les différents appels d’offres à venir des sociétés concessionnaires d’autoroute dans plusieurs pays européens.

Tout ceci va dans le bon sens, mais reste loin des objectifs globaux en terme de maillage du territoire en bornes de recharge.

Borne de recharge

L’ensemble des nouvelles bornes de recharge déployées par le groupe seront protégées de la pluie. En matière de monétique, le lecteur de carte n’est pas prévu, mais un QR Code permettra de payer sa charge par Internet via un smartphone connecté à une plateforme bancaire. « Pour l’instant et compte tenu de la réglementation en France, nous sommes sur une tarification à la minute. L’idée à terme c’est d’avoir un prix au kWh en fonction de la puissance »