Avec sa nouvelle Mégane E-TECH Electrique, Renault arrive enfin sur le marché des berlines et crossover électriques.

Pour la nouvelle Mégane E-TECH Electrique qui sera commercialisée en mars 2022, les stylistes de chez Renault ont cassé les codes de leur berline classique. On est dorénavant face à une voiture au design transgressif qui tient plus du crossover que de la berline. Comme chez VW avec sa gamme ID…

Nouvelle Renault Megane E-tech

Cette nouvelle Mégane prend de la hauteur (+ 6 cm à 1,50m), est moins large de 10 cm (1,78m) et plus courte de 14 cm (4,21m) que l’ancienne berline. Mais elle est plus spacieuse à l’intérieur et c’est la magie offerte par la toute nouvelle plate-forme technique qui ne subit pas les contraintes d’encombrement du moteur thermique.

La faible épaisseur des batteries permet d’abaisser le centre de gravité, ce qui est toujours bénéfique pour la tenue de route. Malgré tout, les batteries font leur poids et la Mégane E-TECH Electric pèse 1624 kg presque : 400 de plus que la précédente mouture.

Nouvelle Megane E-tech

Deux modèles de batteries seront proposées. Une « petite » de 40 Kwh assurant 300 km d’autonomie et fournissant une puissance de 130 ch /96 kw. Une « moyenne » de 60 Kwh assurant 470 km d’autonomie avec 218 ch/160 kw et une vitesse max de 160 km/h.

Si ces nouvelles batteries lithium-ion du coréen LG ont la particularité d’intégrer plus de nickel et moins de cobalt (donc d’être plus vertueuses sur le plan environnemental), elles nous laissent un peu sur notre faim : on est sur les mêmes chiffres qu’un Kia e-Niro ou Hyundai Kona … apparus en 2018. Donc pas de révolution sur l’autonomie ou sur la capacité de batterie embarquée.

La recharge AC pourra s’effectuer sur une Wallbox domestique de 7kWh et jusqu’à 22kWh sur une borne publique. La recharge rapide DC pourra aller jusqu’à 130 kWh, permettant de récupérer 300 km d’autonomie WLTP en 30mn de charge.

Planche de bord de la nouvelle Megane électrique

La véritable révolution de la Mégane Mégane E-TECH Electric c’est sa planche de bord avec un grand écran d’une seule pièce pour les indications de tableau de bord en 4 présentations au choix, et la console centrale multimédia équipée de nouveaux logiciels développés avec Google où les utilisateurs sont reliés à leur compte et les applications comme sur leur smartphone. L’ensemble tourne sous Android, il restera à savoir comment le monde Apple/iOs sera intégré.

Cette conception contribue à donner une ambiance intérieure spacieuse, cossue et élégante avec des revêtements textiles ou imitation cuir à côté des gainages alcantara ou bois sur le bandeau supérieur des panneaux de portes. Autre raffinement digne des voitures très haut de gamme : le bandeau lumineux d’ambiance sur le tableau de bord change toutes les 30 minutes et varie aussi dans différentes nuances de couleurs. Tout ceci pour instituer une finition délibérément innovante et haut de gamme.

Intérieur de la Megane E-Tech électrique

Dans ce registre, l’insonorisation a été poussée au maximum pour éliminer tous les bruits extérieurs. Un silence de roulement permettant de magnifier le système acoustique 410 W de la chaine Harman Kardon.

Au chapitre des assistances à la conduite un limiteur de vitesse adaptatif et intelligent intègre les données de géolocalisation permettant à la Mégane de s’adapter automatiquement aux changements de 90 km/h à 70 ou 50

Le coffre de la Renault Megane E-tech

Coté habitabilité, le coffre AR offre une capacité de charge de 440 litres. C’est bien, mais pas extraordinaire, surtout au regard de la méthode de mesure utilisée. Et la banquette arrière ne se replie pas complètement, même si le dossier du siège passager avant peut se rabattre à plat. C’est dommage …

Les tarifs ne sont pas encore fixés, mais les indiscrétions laissent entendre un prix d’appel située autour de 35.000 euros (hors bonus) pour le modèle d’éntrée de gamme… Nul doute que c’est sur ce point que Renault sera attendu pour se démarquer de la concurrence