Pourtant rétif à la révolution électrique jusqu’alors, Carlos Tavares qui préside dorénavant aux destinées de Stellantis (PSA, Fiat et Chrysler) vient d’annoncer les ambitions du groupe dans l’électrique. Et elles ne sont pas en retrait de celles des leaders du secteur …

Le groupe américano-européen Stellantis, né de la fusion de Peugeot-Citroën et de Fiat-Chrysler, ambitionne de vendre 70 % de véhicules hybrides et électriques d’ici à 2030, contre 14 % espérés cette année.

Mais Stellantis ouvre le feu contre Tesla et Volkswagen en annonçant, jeudi, une autonomie de 500 à 800 km pour sa prochaine génération de véhicules électriques, à partir de 2023 afin de répondre à la principale critique envers le véhicule électrique : ses difficultés à aborder les longs trajets

Groupe Stellantis Peugeot Citroen Fiat Chrysler

La plus petite plateforme Stellantis promettra 500 km d’autonomie pour les citadines, la moyenne (voitures compactes) 700 km, et la grande (berlines) 800 km. La plateforme « frame » destinées aux SUV et pick-up, offrira, de son côté, 500 km d’autonomie. « Ces plateformes constitueront un progrès significatif face à l’angoisse de la panne provoquée par les voitures électriques », a afirmé Carlos Tavares.

L’autonomie passe par « la taille du réservoir », à savoir la capacité des batteries. Empiler les KW de batterie a des limites que la production actuelle touche déjà du doigt avec les modèles qui proposent 80 à 100 kW embarqués : la difficulté à recharger, soit à travers de rares bornes « très haute puissance » soit longuement sur des bornes plus communes.

Carlos Tavares n’a pas donné de précisions sur sa stratégie pour doper ses batteries et ses moteurs qui, avec la plateforme, conditionnent l’autonomie des voitures, se contentant d’affirmer que le groupe allait réussir sa transition énergétique en proposant une « mobilité propre, sûre et abordable »

Stellantis compte contrôler 80 % de la valeur des véhicules électriques qu’il produit, des cellules de batteries aux services après-vente en passant par les moteurs et les logiciels du véhicule.