Macron relance la voiture électrique

Profitant des 100 ans de l’association mondiale des constructeurs automobiles, le président a annoncé une série de mesures destinées à relancer l’attrait des véhicules électriques …

La première mesure consiste un soutien à la filière des batteries avec le déblocage de 700 ME destiné à créer « une sorte d’Airbus des batteries » au niveau européen.

Suivent une ribambelle de petites mesures destinées à faire basculer les réticents vers l’électrique :

  • La pérénisation du bonus de 6.000 euros au moins jusqu’en 2022
  • Dynamiser le réseau des bornes de recharge avec pour enjeu majeur qu’elles soient placée au bon endroit, avec la bonne puissance et un service interopérable de qualité.
  • Abaissement de 6 à 3 mois le délai de réponse des co-propriétés pour l’installation de bornes dans les parkings
  • Défiscalisation de l’avantage en nature que consititue une voiture électrique
  • Renforcement des places de parkings gratuites pour les VE
  • Création de voies de circulation réservées
  • Discussion avec les sociétés d’autoroute pour instaurer des réductions de péage

En espérant que ces annonces se traduisent rapidement dans la réalité …

3 thoughts on “Macron relance la voiture électrique

  1. On cherche à nous imposer la voiture électrique par tous les moyens. C’est un peu gros … la pollution liée au transport individuel représente moins de 10% de la pollution totale.
    Quant à la voiture électrique, elle ne fait que déplacer la pollution de la phase d’usage vers la phase de fabrication, la fabrication des batteries étant extremement génératrice de CO2 et de pollution. Sans meme parler de l’exploitation des populations qui extraient les terres rares…
    Heureusement que quelques sites sont dans le parler vrai comme https://www.impasse-electrique.fr/

  2. Une voiture electrique performante coûte chere. Sa production entraine de la pollution. Les batterie ne sont pas sans danger dans leur production. Et depuis quand la production eletrique française est complètement non polluante ?

  3. Je suis assez d’accord avec le commentaire de Norbert.
    L’industrie automobile trouve, avec l’électrique, l’argument ultime pour renouveler le parc auto dans son intégralité d’ici une génération. Avec la bénédiction des gouvernements …. elle n’est pas belle la vie ?
    Moi, je roule dans des voitures qui ont 40, 50 ou 60 ans. Meme si elles consomment (un peu) plus, n’est-ce pas là le meilleur choix environnemental : le refus de remplacer pour remplacer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.