Les marques haut de gamme allemandes sont désormais sous pression sur leurs projets de voitures électriques, après que les ventes de la Model S de Tesla ai dépassé pour la première fois les navires amiraux de Mercedes-Benz, BMW et Audi en Europe.

Tesla Model S

En 2017, la marque californienne a vu ses immatriculations de Model S progresser de 30 % en Europe avec 16.132 unités écoulées dépassant les Mercedes Classe S et BMW Série 7, respectivement vendues à 13.359 et 11.735 exemplaires l’an dernier. Aux Etats-Unis, la tendance est identique. En progression de 9 % l’an dernier avec 28.800 exemplaires écoulés, la Model S a fait bien mieux que certains poids-lourds du domaine telle que la Cadillac XTS dont les ventes ont reculé de 27 %.

Le mouvement est similaire avec le Model X, le SUV électrique de Tesla a été écoulé à 12.000 exemplaires l’an dernier, soit à peu près autant que lePorsche Cayenne et près de 2.000 de plus que le BMW X6.

Tesla Model X

« C’est un signal d’alarme pour les constructeurs traditionnels. Cela signifie qu’une marque plus petite mais plus innovante telle que Tesla est capable de les battre à domicile » souligne Felipe Munoz, un analyste au sein de JATO Dynamics.

La question de fon est de savoir si Tesla parviendra à maintenir l’écart. Rien n’est moins sûr car la résistance s’organise sur le segment premium avec un florilège de nouveautés attendu au cours des prochains mois : Jaguar i-Pace, Audi e-tron Quattro, Porsche Mission ou Mercedes EQ… Des « Tesla killer » qui comptent bien en découdre avec la marque californienne.

Source : Automotive News Europe