Toyota frappe fort, en investissant le marché des crossover Urbains jusqu’alors dévolu aux Qashqai, Tiguan et autres Kadjar. Le nouveau CH-R désormais disponible à la commande avec une motorisation hybride empruntée à la Prius, et un tarif inférieur !

Pour le comparer avec les autres crossovers, on pourrait résumer en disant « Le CH-R ? C’est un look de Juke pour un gabarit de Qashqai« . Bien plus déluré que le RAV-4, le CH-R (pour Coupé High Rider) mesure 4m36 et reprend des codes stylistiques empruntés à la gamme DS ou au Juke de Nissan dans une ambiance très futuriste. La ceinture de caisse ascendante et sa ligne de pavillon fuyante sont très tendance, mais limiteront la visibilité latérale arrière tout comme l’inclinaison marquée du hayon qui limitera le volume du coffre. Dans ce registre, avec 370 litres, le CH-R ne fait pas mieux que le petit Captur, là où un Qashqai offre 430 litres.

Toyota CH-R hybrid

A l’intérieur, un grand écran tactile de 8″ trône au sommet de la planche de bord et rassemble la navigation ainsi que l’essentiel des commandes, dans une ambiance très « Tesla ». Deux compteurs analogiques à aiguilles apportent une note de classicisme à l’ensemble. Globalement, la qualité perçue progresse par rapport à ce que propose usuellement Toyota : le CH-R proposera, selon les niveaux de finitions, trois ambiances colorées de gris, de marron ou de bleu, qui changeront des habituels noirs ou gris anthracites de la marque.

Toyota CH-R Hybride

La climatisation automatique, l’écran tactile 8 pouces avec système multimédia Toyota Touch 2 et caméra de recul, le détecteur de pluie, l’allumage automatique des phares et le système de sécurité active Toyota Safety Sense complet (système de sécurité pré-collision avec détection des piétons, alerte de franchissement de ligne avec aide au maintien dans la file et détecteur de fatigue, gestion automatique des feux de route, lecture des panneaux de signalisation, régulateur de vitesse adaptatif) sont de série dès la finition Dynamic.

Toyota CH-R Hybrid

D’autres équipements sont disponibles comme les sièges chauffants, le système d’accès sans clé, les vitres arrières surteintées, une sellerie spécifique mi-cuir, un système d’aide intelligente au stationnement simplifié S-IPA, les jantes alliage 18”en fonction des finitions retenues. Véritable innovation chez Toyota, un système Audio amélioré 9HP signé JBL Premium fait son apparition.

Toyota CH-R hybrid

Du coté des mécaniques, l’offre de base est constituée par une mécanique 1.2 turbo de 116cv rejetant 135 (2WD boite manuelle) à 144 g (4WD boite CVT) de CO2. Mais surout, le CH-R propose également le bloc motopropulseur 1.8 hybride de la Prius, délivrant une puissance globale de 122 ch (le moteur électrique fournissant 51 kW max) et revendiquant une consommation de 3,7 L/100 km (émissions de CO2 : 85 g/km), des chiffres qui renvoient ses concurrents essence et diesel dans leurs buts… Cerise sur le gâteau, il bénéficie du bonus de 750 euros …

En bas de la gamme, à 22.900 euros, le C-HR Active ne sera disponible qu’avec le moteur 1.2T 2WD 116cv
Les versions hybrides 122cv commencent à 28.500 euros en version Dynamic pour culminer à 31.500 euros, pour les déclinaisons Graphic ou Distinctive, soit au final environ 2.000 euros de moins que la Prius équivalente.