Après les récents accidents qui ont terni l’image de Tesla auprès du grand public, la firme d’Elon Musk a bien l’intention de rassurer ses clients avec le déploiement de la version 8.0 de son logiciel phare.

Tesla a du subir les foudres de la presse après un accident mortel survenu aux Pays-Bas avec une Model S, seulement quelques semaines après un cas similaire en Floride. Bien que les investigations penchent pour l’hypothèse de l’erreur humaine, la marque cherche à défendre la fiabilité de son Autopilot, mise à mal par la presse. Tesla annonce donc une évolution majeure de son logiciel, affirmant travailler dessus depuis de nombreux mois et précisant que la sortie de cette nouvelle version n’est pas liée aux récents incidents survenus.

La version 8.0 d’Autopilot va multiplier l’utilisation des radars, qui auront désormais le même poids décisionnel que les caméras. Les radars ont une meilleure perception de l’environnement « à travers la pluie, le brouillard, la neige, la poussière » selon Elon Musk, le patron de Tesla. Autre changement, ces radars comparent désormais leurs images à la « réalité » de façon bien plus rapide.

Caméras et radars Autopilot Tesla

« Le logiciel 8.0 livre accès à six fois plus d’objets détectés par radar, chacun d’entre eux contenant bien plus d’informations. Ces images radars sont assemblées chaque dixième de seconde en une vue 3D du monde qui précède la voiture. De quoi aider à déterminer si un objet se déplace ou non, suivant quelle trajectoire et s’il constitue un obstacle. »

L’autre nouveauté importante la version 8.0 d’Autopilot est le changement de comportement, si le conducteur se montre un peu trop laxiste. Si par exemple le pilote relâche le volant trop longtemps à 3 reprises pendant 60 mn, l’AutoPilot se désactivera jusqu’à la prochaine halte du véhicule. En clair, il ne sera plus possible de laisser l’AutoPilot conduire seul comme c’est le cas actuellement. Est-ce que ce sera apprécié par les propriétaires ?

Systeme Autopilot Tesla

Nous avons également noté que les données collectées par les autres Tesla  pourront assister les décisions du système en soutient des capteurs. Quand le système jugera que les informations des capteurs sont incomplètes, il sollicitera les données récoltées par les autres Tesla ayant emprunté le même itinéraire, dans la mesure où ces données sont accessibles.

Sans pour autant trop s’épancher en chiffres, Musk affirme que cette mise à jour apportera plus de 200 améliorations. L’ensemble de ces nouvelles amélioration permettra aux freins de s’activer “presque” toujours au bon moment « même si un obstacle survenait sur l’autoroute dans des conditions de zéro visibilité ».