Nissan annonce plus de 100 modifications sur cette évolution de la Leaf, désormais produite en Europe, au Royaume-Uni à Sunderland où sont également assemblés les Qashqai.

Nissan s’appuie sur son retour d’expérience auprès de ses premiers clients et des 288 millions de kilomètres avalés par le parc en circulation pour optimiser son produit et maintenir son leadership sur le marché naissant du VE.

Nissan Leaf 2013

Au premier rang des changements, il y a une amélioration l’autonomie, le principal sujet qui fâche sur les VE : la Leaf 2013 gagne 14% d’autonomie selon Nissan, portant celle-ci à 199 km en cycle NEDC. On chipote, on aurait pu franchir la barre des 200 km, au moins symboliquement. Toujours au chapitre du rendement énergétique, une nouvelle pompe à chaleur optimise le fonctionnement du groupe chauffage (gain annoncé de 70%). On relève aussi une amélioration du freinage à récupération sur les versions Acenta et Tekna, un mode de conduite dénommé « B » (Braking) en plus des modes Drive et Eco, lequel accentue le frein moteur et la récupération d’énergie et un système audio Bose moins gourmand que la précédente édition.

Le poids du véhicule baisse de 32 kilos et l’aérodynamisme progresse. L’unité de charge (chargeur et onduleur) migre du coffre vers l’avant, libérant 40 litres supplémentaires et portant le volume du coffre à un très honorable 370 litres.

Nissan Leaf 2013

Le châssis a également progressé avec de nouveaux réglages de suspension et une direction améliorée. Une finition intérieure noire est disponible en plus de la grise tandis qu’une sellerie en cuir (noir) fait son apparition en option. Enfin, la gamme se décline dorénavant en trois finitions, contre une auparavant. La motorisation demeure inchangée avec un groupe synchrone de 80 kW (105 cv), avec toutefois une réduction de l’inertie de l’ordre de 5% selon le communiqué de presse. La vitesse de pointe reste inchangée et plafonne à 144 km/h.

Voici donc pour les principales évolutions millésimées 2013…

Malgré ces nombreuses améliorations, le prix de la Leaf 2013 baisse. Les premier acquéreurs apprécieront…

Nissan Leaf 2013

Désormais disponible à partir de 23.190€ (bonus de 7000 € déduit) dans sa version de base, la baisse de prix représente environ 1.500 euros de moins qu’un modele 2012. Le tarif est quasi inchangé pour le milieu de gamme Acenta (un peu mieux doté qu’en 2012).

La Leaf est également disponible en une formule permettant la location des batteries à des tarifs allant de 79 à 142 euros/mois.

La Nissan Leaf muri et devient progressivement mature. Et Nissan entend bien ne pas céder sa place à quiconque, même pas à son allié Renault.